Machine à écrire

Déterrons les mo(r)ts

Un petit article de blog de février 2010 retrouvé sur le net.

Petit extrait final :

Le président du Conseil général de Saône-et-Loire a, pour l’ensemble des raisons qu’il a exposées devant le Conseil d’administration présidé par Jean Francois Roverato, voté contre le contrat proposé au vote par l’État et APRR, en raison de ce qu’il fait porter l’ensemble des efforts sur les usagers et insuffisamment sur les actionnaires. Par ailleurs, devant le conseil d’administration du 28 janvier, il s’est prononcé en faveur d’une re-nationalisation des sociétés autoroutières.

Allez Monsieur Montebourg, vous êtes aux commandes maintenant 😉 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.